NOS CONFERENCES & COLLOQUES

Le contexte

L’ENJEU CULTUREL AU COEUR DES RELATIONS INTERNATIONALES DE DEMAIN

Les inquiétudes nouvelles du monde VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity) auxquelles nous devons faire face (pandémie, inégalités, terrorisme, violences, …) fragilisent les sociétés contemporaines. 

Il est urgent de centrer nos actions sur des problématiques globales pour répondre à la quête de sens, de raison d’être, d’intelligibilité de nos contemporains. 

Si on souhaite ouvrir de nouvelles perspectives,  une transformation de modes de vie dans nos sociétés, nous devons changer en profondeur nos habitus, notre rapport à l’autre et au monde.

Changer la culture politique, la culture de l’entreprise, changer notre rapport au monde. Pour cela nous  besoin des arts, du patrimoine, de la culture. Aujourd’hui plus personne ne sait définir ces termes rendus confus par la novlangue. 

Notre offre

Le Cercle Spiridion organise à la demande de ses clients et partenaires des conférences, séminaires colloques sur les thématiques  et problématiques relatives au contexte actuel pour apprendre à penser et agir différemment et sortir de la seule logique gestionnaire comptable ou marchande. 

A titre d’exemple, voici les thématiques les plus actuelles traitées  IA Arts et Technologies : 

  • Les enjeux du Nouveau Bauhaus européen
  • Les enjeux et impacts culturels de la transformation numérique des villes et des organisations
  • L’enjeu stratégique des ressources de l’art pour booster l’innovation et la compétitivité des entreprises
  • La mobilisation des arts pour une transformation numérique inclusive
  • L’utilisation de l’IA pour mobiliser les citoyens sur des enjeux d’avenir : sécurité alimentaire sur les territoires, …
  •  Quel dialogue entre l’intelligence artificielle et la créativité humaine ?
  • Les Arts et l’ intelligence Artificielle (Data Science Creative GAN)
  • …/….
ariane-michel-les-hommes

Pour répondre à la sollicitation de Députés nous avons organisé en 2016 un grand colloque inaugural et fondateur à l’Assemblée nationale :

« Culture, Patrimoine, Bien commun, Transmission, Perpétuation ».

L’objet de cette rencontre a permis d’explorer la notion de patrimoine dans son acception la plus large et de définir des angles d’approche très différents afin de permettre la mise à jour des nouveaux enjeux de la construction républicaine et de la refondation démocratique.

En voici l’argument :

« La mondialisation, les nouvelles technologies, les nouveaux modes de gestion de l’administration publique, les profondes  transformations du droit qui en découlent remettent à plat la plupart de nos cadres et de nos références politiques, et au  premier chef celui de la République. La république est un effort, une prise de conscience toujours recommencée : c’est à  nouveau le cas aujourd’hui comme ce le fut dans son histoire depuis 1789. La république a d’abord et essentiellement une  tâche de valorisation symbolique de la cité, autrement dit de transformation des richesses matérielles, économiques,  financières que produisent les diverses activités sociales en biens juridiques, statutaires, culturels qui d’une certaine  façon donnent à ces activités leur assise. Dans des sociétés mondialisées où les flux financiers occupent une place de plus  en plus grande, on est en droit de se demander si cette fonction de transformation symbolique accomplit aussi pleinement sa  tâche. Notre colloque se propose de réfléchir aux nouveaux moyens nécessaires pour relancer ce processus fondamental  de transformation symbolique des sociétés, ce qui définit la mission de la République et de ses constructions en  faveur de la collectivité. »